Plus de 100.000 réfugiés revenus dans la Ghouta orientale après sa libération

22
Alaeddin

Plus de 100.000 réfugiés sont revenus dans la Ghouta orientale, banlieue de la capitale syrienne, après sa libération, selon le Centre russe d’accueil et d’hébergement des réfugiés.

Le Centre russe d’accueil et d’hébergement des réfugiés a annoncé que plus de 100.000 habitants de la Ghouta orientale, obligés de quitter cette banlieue de la capitale syrienne pendant la guerre, étaient revenus après sa libération.

Un d’entre eux, Mohammed, est rentré dans la Ghouta orientale depuis la Turquie.

«J’ai fui en Turquie, mais pas directement. Je suis d’abord parti pour le Liban d’où je me suis rendu à Ankara. Je suis heureux de revenir et de constater que la paix s’installe dans mon pays», a-t-il témoigné.

Les forces gouvernementales syriennes ont rétabli le contrôle total sur la Ghouta orientale en avril 2018.

Le Centre d’accueil et d’hébergement des réfugiés, créé la semaine dernière par le ministère russe de la Défense, œuvre de concert avec la Syrie pour livrer dans le pays de l’aide humanitaire, aide à réanimer des services sociaux sur place et s’occupe d’autres problèmes liés aux infrastructures.

Le Centre réunit des représentants des ministères de la Défense et des Affaires étrangères. Le ministère de la Défense envisage la participation à ses activités d’autres ministères et services russes, ainsi que d’institutions étrangères.