Retour sur la soirée 2016 du RPL Provence

108

Ce vendredi 24 juin 2016 a eu lieu au Foyer Franco-Libanais de Marseille (5 avenue du Parc Borély), la soirée annuelle du RPL Provence. L’événement devenu incontournable pour la communauté libanaise dans le sud de la France, ainsi que pour les amis du Liban, a été placé sous le signe de la réconciliation et de l’unité du Liban.

Outre les sympathisants et les adhérents du Rassemblement Pour le Liban en Provence, plusieurs personnalités libanaises et françaises étaient présentes, à l’instar de l’adjoint au maire de Marseille, M. Susini, M. Jean-Claude Brun, grand ami du pays du Cèdre, M. Jean-Pierre Chiavérini, ami de la francophonie et la Consule du Liban à Marseille, Mme Hala Kayrouz, qui a prononcé un discours expliquant aux Libanais les instructions du ministre des affaires étrangères.

Le Vice-Président du RPL Provence, M. Nadim Hayek a ouvert la soirée par un discours fort dans lequel il a mis l’accent sur l’importance de la réconciliation et de l’unité du peuple libanais dans un contexte tendu au Liban.

Comme chaque année, la soirée a été fort conviviale, les convives ont non seulement dégusté de délicieux plats libanais préparés par le restaurant O’ saveurs du Liban (1 Rue Fortia, 13001 Marseille), mais ils ont également vibré au son des chants patriotiques entonnés par la chanteuse libanaise Rania, terminant la soirée tardivement par des danses traditionnelles libanaises.

En partant les convives ont largement remercié la Présidente du RPL Provence, Mme Eva Moreau, pour l’événement réussi, tout en souhaitant d’autres soirées tout au long de l’année.

Voici par ailleurs le discours intégral prononcé par M. Nadim Hayek :

Chers amis,

Je suis très heureux et très honoré de vous accueillir ce soir au sein de notre foyer franco-libanais. Ce rendez-vous annuel constitue les liens de solidarité et d’amitié.

Permettez-moi d’abord de saluer le Père Jean Maroun et la présence et fidèle soutien de notre consule.

Par ailleurs je souhaite remercier la présence de Monsieur Jean-Claude Brun, l’ami du Liban ainsi que Monsieur Susini, adjoint au maire, et Monsieur Jean-Pierre Chiavérini, ami de la francophonie. Je remercie chacun d’entre vous, pour sa présence et tous ceux qui nous font la joie de venir pour la première fois, ils se reconnaitront !

Je tiens particulièrement à remercier certains d’entre vous qui ont fait un long voyage pour partager ce moment de fraternité et de convivialité.

Cette soirée doit constituer une parenthèse dans un monde troublé par des conflits et la souffrance humaine. Cette soirée doit témoigner d’une volonté commune de réconciliation et d’unité du Liban. C’est l’occasion pour moi d’émettre les vœux que nos responsables politiques prennent conscience de l’urgence et de la nécessité de ne pas laisser un peuple dans le désespoir et l’abandon. Le risque de cette situation serait dramatique et incontrôlable. Il est impératif d’agir dans l’intérêt du Liban.

Encore merci pour votre présence, je vous souhaite à tous une bonne soirée.