Immobilier : les prix du neuf en baisse dans la moitié des quartiers de Beyrouth

175

Les prix de l’immobilier neuf ont baissé dans plus de la moitié des quartiers de Beyrouth (52 %) en 2016, selon une étude réalisée par le département de recherche du cabinet de conseil en immobilier Ramco sur 348 immeubles en construction dans 72 quartiers de la capitale.
La moyenne des prix des appartements en construction au premier étage dans les différents quartiers de la capitale varie entre 2 148 à 8 500 dollars le mètre carré, en excluant toute marge de négociation et tout escompte, précise le communiqué.

Les prix ont augmenté dans 41 % des quartiers et sont restés stables dans 6 % des cas.

Les quartiers les plus chers sont ceux du front de mer (de Aïn el-Mreissé à Ramlet el-Baïda) et du centre-ville, avec des moyennes de 5 430 à 8 500 dollars le m².

Dans le centre, les quartiers comme Basta, Rawwas, Noueiri ou le secteur de l’Université arabe de Beyrouth offrent les prix les moins élevés avec des moyennes inférieures à 2 200 dollars le m².

À l’est de la capitale, les quartiers de la Quarantaine, Hay el-Syriane et Badaoui affichent des moyennes inférieures à 2 600 dollars le m².

À Achrafieh, c’est à Saïfi (avec une moyenne de 5 120 dollars le m²), à Sursock (5 000 dollars) et à Furn el-Hayek (4 763 dollars) que les prix sont les plus élevés, tandis que les quartiers de Saint-Louis (2 600 dollars) et Fassouh (2 889 dollars) enregistrent les prix les plus bas.