Kanaan demande que les procès-verbaux de la commission soient rendus publics

62

La réunion de la commission parlementaire des Finances prévue hier ne s’est pas tenue pour la troisième fois, en raison d’un défaut de quorum, ce qui n’a pas empêché son président, le député Ibrahim Kanaan, de demander que les procès-verbaux de la commission soient rendus publics afin de montrer l’étendue des pertes et de la corruption, notamment en ce qui concerne la crise des déchets.

S’exprimant lors d’une conférence de presse, M. Kanaan a relevé l’absence des ministres des Finances, de l’Environnement et de l’Intérieur, et des représentants du Conseil du développement et de la reconstruction. Il a en outre annoncé que la réunion sera reportée à la semaine prochaine.

M. Kanaan a par ailleurs demandé au président du Parlement Nabih Berry « de rendre publics les comptes rendus des réunions de la commission des Finances depuis 2010, afin que les Libanais puissent être informés sur la corruption et les pertes survenues ». « Je demande de mettre tous les documents à la disposition de la justice libanaise, notamment ceux relatifs à la crise des déchets, contrats inclus, ainsi que la correspondance entre les gouvernements successifs et le CDR », a-t-il ajouté. « Nous ne pouvons pas continuer à travailler sans demander des comptes sous prétexte que certains employés ou responsables considèrent qu’ils sont protégés par les forces politiques et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent », a-t-il dénoncé.

« Le CPL continuera à demander des comptes », a-t-il souligné, avant de pointer du doigt « ceux qui ne se présentent pas aux réunions et entravent le travail de la commission ».