Interview exclusive avec l’Argentin Lucas Galan, meilleur joueur de football au Liban

RPLFrance.org est allé à la rencontre de l’attaquant argentin du Ansar Lucas Galan, meilleur buteur du championnat de football de D1, la saison passée avec le Salam Zgharta (17 buts), et scoreur le plus prolifique de l’exercice actuel avec 18 réalisations.

 Comment évaluez-vous le niveau du football libanais ?

Lorsque je suis arrivé au Liban l’année dernière, j’ai été surpris par la qualité du football Liban, néanmoins le niveau serait bien meilleur si les équipements des équipes étaient de meilleur qualité, ainsi que les terrains de certains stades, où il est difficile d’évoluer.

 Les arbitres libanais sont beaucoup critiqués. Que pensez-vous de leur niveau ?

Ce sont des êtres humains, ils font des erreurs de jugement de temps à autre, comme chaque personne, y compris nous les joueurs, mais la plupart du temps leurs prestations sont correctes. Pour ma part, je les respecte énormément et je sais que c’est réciproque.

 La course au titre semble compromise pour le Ansar. Que reste-il des objectifs annoncés en début de saison ?

Nous n’avons pas encore fait une croix sur le championnat, car mathématiquement* tout reste possible. Et puis il nous reste la Coupe du Liban*. Cette équipe est capable de grandes choses.

• (Avec 37 points au compteur, Ansar pointe à la 4e place du classement général à 6 points du leader, le Safaa qui comptabilise 43 points).
• (Vainqueur du Safaa en quart de finale (2-0), le Ansar est qualifié pour le dernier carré de la Coupe du Liban).

 Le Ansar est aujourd’hui pénalisé par une première partie de championnat en dents de scie. Comment expliquez-vous cette phase Aller critique ?

Nous avons payé notre manque de réalisme et il faut bien l’avouer, nous avons joué de malchance, surtout lors des rencontres importantes. Ainsi, face au Nejmeh, au Ahed et au Sahel, nous avons perdu à la dernière seconde suite à des pénaltys contestables.

 Resterez-vous au sein du Ansar la saison prochain ?

Je ne sais pas encore. Mon contrat arrive à expiration le 20 mai et je n’ai toujours pas évoqué l’avenir avec l’administration du club.

 Êtes-vous au courant de cas de matchs truqués au sein de la ligue libanaise ?

Les matchs truqués sévissent dans tous les championnats, aux quatre coins du monde. Mais personnellement je n’ai jamais été témoin ou eu vent de tels cas au Liban.

 Dernière question : Comment vous sentez-vous au Liban et quel est votre plat libanais préféré ?

Je me sens très bien au Liban ! Les gens me traitent comme si j’étais Libanais, surtout les fans du Ansar et du Salam qui m’arrêtent dans la rue pour me dire combien ils me respectent et ils m’aiment. Cela me fait vraiment chaud au cœur. Et que dire aussi de la gastronomie libanaise ! Elle est tellement excellente qu’il n’y a aucune que je n’apprécie pas. Par exemple je mange souvent du Tawook, du Kafta, du Saujok, sans oublier le Hommes.