Liban: 8 morts dans un coup de filet de l’armée

26

Au moins huit personnes impliquées dans des trafics de drogue ont été tuées aujourd’hui au Liban et une quarantaine arrêtées après des échanges de tirs avec des soldats lors d’une opération dans l’est du pays, a annoncé l’armée.

Une unité de l’armée a lancé une opération au domicile d’Ali Zeid Ismaïl, “recherché pour trafic de drogue dans la localité de Hammoudiyé-Brital”, dans la région déshéritée de la Bekaa, a indiqué l’armée sur son site internet. “L’unité a essuyé des coups de feu (…) et les hommes du groupe ont été contraints de riposter, tuant huit hommes armés”, souligne le communiqué, sans préciser si M. Ismaïl en fait partie.

Par ailleurs, 41 personnes, dont six blessées, ont été interpellées. “Des armes et des drogues ont été saisies”, précise la même source. M. Ismaïl est bien connu des services de sécurité au Liban et selon les médias locaux, il est l’un des principaux trafiquants de drogue de la Bekaa.

En avril, l’armée avait annoncé avoir retrouvé 20 kilogrammes de captagon – une drogue fabriquée à base d’amphétamine utilisée comme psychostimulant -, dans une baraque abandonnée qui était selon elle utilisée par le trafiquant. En décembre, c’est 800 kilogrammes de cannabis qui avaient été saisis à son domicile, selon l’armée.