Israël et les USA testent leur système d’interception de missiles dans l’espace

25
CCO

Israël a testé avec succès son système Hetz-3 destiné à lutter contre les missiles balistiques à longue portée dans l’espace, également capable de détruire les satellites en orbite.

L’armée israélienne a testé, dans la nuit de dimanche à lundi, son système d’interception de missiles balistiques à longue portée, Hetz-3 (Arrow-3), conçu en collaboration avec les Etats-Unis, annonce le ministère israélien de la Défense sur son compte Twitter.

Les essais se sont déroulés dans la partie centrale du pays en présence de responsables du groupe Israel Aerospace Industries, de hauts responsables de l’armée de l’air et de représentants de l’Agence américaine de la défense antimissile.

Selon le ministère israélien de la Défense, les essais ont été couronnés de succès.

La particularité de Hetz-3 est qu’il est exo-atmosphérique, c’est-à-dire qu’il évolue hors de l’atmosphère. L’un de ses avantages est d’éviter des retombées de résidus éventuellement radioactifs. De plus, le système permet de tirer un deuxième missile dans le cas où le premier aurait manqué sa cible

Des experts supposent que ce système pourrait également être utilisé pour lutter contre les satellites.

La DCA israélienne est déjà équipée de systèmes de missiles Patriot et Hetz-2 de modifications antérieures, destinés à lutter contre les Shahab iraniens et les Scud syriens. Elle dispose également des batteries du Dôme de fer, capables d’abattre les missiles à courte portée palestiniens.

Le système la Fronde de David constitue le niveau intermédiaire de la DCA israélienne, étant destiné à parer les missiles à portée intermédiaire, allant de 30 à 300 km, dont disposent les combattants libanais du Hezbollah.