Aoun prend position quant au destin de Hariri et réitère que le Hezbollah a combattu Daesh au Liban et à l’étranger

13

Le Président libanais a affirmé que le Hezbollah a combattu les terroristes de Daesh au Liban et à l’étranger. « Quand la guerre (contre Daesh) prendra fin, les combattants du Hezbollah rentreront au Liban », a expliqué le président Michel Aoun, lors d’une une interview avec le quotidien italien La Stampa. Et de poursuivre : « l’avenir du Moyen Orient sera dessiné à partir de Beyrouth ».

S’agissant de la crise engendrée par la démission forcée du Premier ministre, Saad Hariri, depuis Ryad, le président a assuré que le chef du gouvernement restera «certainement» à son poste.

M.Hariri qui a «suspendu» sa démission lors de son retour au Liban, après 14 jours de détention en Arabie saoudite, réclame le respect du principe de «distanciation» du Liban vis-à-vis des conflits régionaux.

M.Aoun a ajouté que la crise politique ouverte par la démission inattendue de Hariri pourrait être «définitivement réglée dans les prochains jours».

«Nous venons de terminer les discussions avec toutes les forces politiques, au sein et à l’extérieur du gouvernement. Il y a un large accord», a-t-il déclaré à La Stampa