Banque et Finance: le secteur le plus attractif au Liban

5
SHARE

Voilà une étude qui va conforter l’image du Liban comme pays de prédilection du secteur bancaire. Selon un récent sondage publié par Bayt.com et YouGov sur le thème « Les meilleures industries en région Moyen-Orient Afrique du Nord », les activités bancaires et financières constituent l’industrie la plus attrayante au Liban en 2017, aux yeux des salariés en tout cas.

Cette enquête a été menée du 23 février au 7 mars 2017 sur 7162 personnes dans les pays suivants : EAU, KSA, Koweït, Oman, Qatar, Bahreïn, Liban, Syrie, Jordanie , Egypte, Maroc, Algérie et Tunisie.

Le secteur banque / finance / comptabilité y apparaît comme l’industrie qui attire la plus grande proportion de « talents locaux », selon 30% des personnes interrogées. Il a également été désigné comme l’industrie présentant la croissance la plus forte, et comme l’industrie la plus attrayante pour les nouveaux diplômés, selon respectivement 34% et 36% des personnes interrogées.

Les industries les plus attirantes

Au Liban, près de quatre personnes sur 10 (39%) ont affirmé que l’industrie bancaire / financière / comptable présentait « la plus grande » sécurité d’emploi. 31% ont déclaré que le secteur militaire / défense / police a une « forte » sécurité d’emploi.

Plus d’un quart (28%) des Libanais interrogés ont affirmé que l’industrie bancaire / financière / comptable offre les « meilleurs forfaits salariés », devant l’immobilier / construction / développement immobilier à 23% et l’ingénierie / conception à 20%.

En ce qui concerne le « meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée », 35% des répondants libanais affirment que le secteur Banque / Finances / Comptabilité est également l’industrie la plus satisfaisante à cet égard.

Industries les plus stressantes

Le secteur Militaire / Défense / Police est apparu comme le plus stressante pour 24% des Libanais interrogés. Les services médicaux et le secteur médias / journalisme / édition ont également été perçus comme parmi les industries les plus stressantes par 19% des sondés.

D’autre part, les services domestiques (2%), les produits pharmaceutiques (3%), l’automobile (3%), les études de marché (3%) et les télécommunications (3%) auraient été les industries les moins stressantes au Liban.

L’accueil / loisirs / divertissement est considéré comme le secteur où les heures de travail sont les plus longues, selon 29% des répondants libanais, suivis des services médicaux (23%) et des militaires / défense / police (20%).

Et les salaires ?

38% des répondants se sont déclarés satisfaits de leurs salaires actuels, y compris des avantages non monétaires.

Plus de la moitié des répondants libanais sont satisfaits de leur culture de travail (56%) et de leur temps de travail (55%).

52% sont satisfaits de leur sécurité d’emploi et 48% sont satisfaits de leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

En termes de formation et de développement, un peu moins de la moitié (49%) des répondants libanais affirment être «complètement satisfaits» ou «assez satisfaits» des programmes dont ils disposent et 47% affirment être satisfaits de leur croissance professionnelle.

Changement de carrières

Un autre constat majeur de l’enquête est que plus d’un quart des Libanais sondés (26%) ont changé d’industrie l’année dernière. De meilleurs salaires (37%), de meilleures opportunités pour une croissance professionnelle (26%) et des horaires flexibles dans une nouvelle industrie (22%) sont les trois principales raisons de ce changement.

37% des personnes interrogées au Liban affirment envisager de sauter le pas et de changer d’’industrie au cours des prochains mois.

53% recherchent un meilleur salaire, 51% cherchent une meilleure évolution de carrière, tandis que 32% recherchent de meilleurs avantages.