Présidentielle: Jérôme Chartier, envoyé spécial de François Fillon au Liban

15
SHARE

Le candidat de la Droite, François Fillon, a délégué ce samedi, Jérôme Chartier, son envoyé spécial au Liban pour une rencontre avec les différents responsables politiques, Président de la République Michel Aoun, Président de la Chambre des Députés Nabih Berry et Premier Ministre Saad Hariri avant de se rendre à une réunion dans les salles de l’Hôtel Alexandre, placée sous les signes de la Fidélité et de la Cohérence avec les Français de l’Etranger.

La représentante des Républicains au Liban, Fabienne Blineau, a regretté l’annulation de la possibilité de voter électriquement aux prochaines élections législatives notamment pour les Français éloignés des centres de vote et plus particulièrement ceux présents en Syrie, une mesure selon elle, non pas dû à de possibles tentatives de manipulation des résultats via un piratage informatique mais pour une autre raison non mentionnée.

Le député français d’origine libanaise, Elie Aboud, a de son côté, salué Jérome Chartier pour sa fidélité pour François Fillon qui a tenu à le déléguer au Pays des Cèdres. « François Fillon, cela fait 25 ans qu’il est avec les Libanais et qu’il porte le Liban dans son coeur », a-t-il indiqué.
Dénonçant le vote de certains français du Liban en faveur de Marine Le Pen, le parlementaire français a rappelé la mesure phare du programme de cette dernière, à savoir le retrait de la bi nationalité et notamment celle des franco-libanais et un épisode personnel de 2012 quand cette dernière, se déplaçant à Bézier, a appelé à ne pas élire « un député libanais ».

Jérôme Chartier a indiqué qu’un déplacement de François Fillon était prévu au Liban avant d’être annulé en raison des circonstances actuelles et de remercier Fabienne Blineau pour son engagement.

Estimant que les français décident toujours que « rien ne doit se passer comme prévu », Jérôme Chartier a dénoncé l’implication la machination montée contre François Fillon et le naufrage de la jeunesse française poussée à l’expatriation pour réussir.

Saluant le discours de vérité du Candidat de la droite et le courage de vouloir renouer avec l’ambition française pour en faire un pays de plein emploie, une première nation européenne via les bonnes réformes et le retour à une ligne diplomatique indépendante et une stratégie de de rayonnement de la France, Jérôme Chartier a rappelé que les responsables actuels ont procédé à la fermeture de nombreux consulats et centres culturels français présents à l’étranger et que François Hollande n’aurait jamais endossé .

Rappelant la dimension chrétienne en ce samedi saint, Jérôme Chartier a indiqué que François Fillon s’est déplacé auprès des chrétiens coptes de France, église dernièrement touchée par une série d’attentats en Egypte et son engagement en faveur des Chrétiens d’Orients.

Comment faire et quoi faire: voter et faire rayonner la candidature de François Fillon par tous les moyens à l’exemple de Fabienne Blineau qui a amené une voix supplémentaire en faveur de sa candidature. « Chaque voix va compter ».

Les derniers sondages, estime Jérôme Chartier, montrent une certaine dynamique qui amènera François Fillon à la première place du premier tour. « Une France grande et indépendante est une France bonne pour le Liban et pour les Libanais ».

Jérôme Chartier a également révélé qu’en raison du lien particulier qui uni la France et le Liban, l’un de ces premiers déplacements sera réservé au Liban.